Les dernières

Chercher...

Pays

Un parisien fait visiter Paris à un Chinois. Devant l'Arc de Triomphe, le Chinois demande :
- Combien de temps pour faire ça ?
- Un an.
- Chez nous, six mois !
Puis ils passent devant l'Opéra, et même question :
- Combien de temps pour faire ça ?
- Et bien, à peu près six mois.
- Chez nous, deux mois !
Enfin, ils arrivent devant la tour Eiffel, et même question du Chinois. Cette fois, le français agacé, répond :
- Je ne sais pas, ce matin elle n'était pas là !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

Quatre hommes (un allemand, un italien, un anglais et un français) parlent de leurs voitures. L'allemand dit :
- Moi, sur ma Mercedes, quand j'appuie sur un bouton, le GPS m'indique ma route.
L'italien réplique :
- Sur ma Ferrari, quand j'appuie sur un bouton, elle accélère toute seule.
L'anglais :
- Dans ma Rolls, j'ai un bar pour l'apéritif, quand je reçois mes amis.
Le français répond :
- Et ben moi, sur ma 2CV, quand je claque une porte, toutes les autres s'ouvrent !!


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

Pourquoi ne peut-on pas faire cuire un somalien à la broche ?
Parce qu'à chaque tour de manivelle, il mange une patate !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

A quoi reconnaît-on un Arabe riche ?
C'est celui qui a une poignée dorée sur son marteau-piqueur !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Tout pourri

Un jeune marié interroge son épouse :
- Combien veux-tu d'enfants, mon amour ?
- Quatre !
- Quatre ? Diable ! Et pourquoi pas cinq, tant que tu y es ?
- Parce que j'ai lu quelque part qu'un enfant sur cinq était chinois !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

Deux routiers belges passent la frontière avec leur camion et s'acheminent vers le sud de la France, lorsque leur progression est stoppée par un écriteau planté à l'entrée d'un tunnel et indiquant "hauteur limitée à 4,20 m".
- Ca, c'est embêtant, fieu, dit le conducteur. Notre camion fait 4,50 m de haut...
- Attends seulement, lui répond son coéquipier. Je vais voir. Il descend et s'avance de quelques mètres dans le tunnel, puis revient en courant vers le camion.
- Tu peux y aller, fieu. Il n'y a pas de flic !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

Deux amis belges, Bernard et Baudouin, se rencontrent dans un bar. Bernard lance :
- Tu penses que tu peux manger combien de croissants, quand tu es à jeun ?
- Oh, je ne sais pas ! Une dizaine.
- Eh bien, non, un seul, parce que dès quand tu en manges un, tu n'es plus à jeun !
- Ah oui ! Elle est bonne, celle-là !
Le soir, ce brave Baudouin rentre et dit à sa femme :
- Tu penses que tu peux manger combien de croissants quand tu es à jeun ?
- Oh, 3 ou 4 !
- Ah, c'est bête ! Tu m'aurais répondu une dizaine, j'avais une bonne blague à te raconter…


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Tout pourri

L'histoire se passe à New York, deux hommes sont au sommet de l'Empire State Building. Un américain et un touriste. L'américain:
- Chez nous, tout est très moderne, on a installé un dispositif antigravité qui fait que si on saute, on est ralenti et on ne s'écrase pas. Le touriste :
- Mais enfin, ce n'est pas possible.
- Si, si, et j'en fais la démonstration.
Alors, il saute et ne s'écrase pas; mieux encore, il atterrit en douceur sur ses pieds. Le touriste :
- Si c'est comme ça, je saute moi aussi. Alors il saute et s'écrase lamentablement. A ce moment, arrive un flic.
- Superman, il faut vraiment que tu arrêtes de jouer avec les touristes !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


Excellent

En prenant le train, un anglais, un français et une étudiante suédoise (donc jeune et jolie) se retrouvent dans le même compartiment. L'anglais est assis en face du français et de l'étudiante. Après quelques kilomètres de parcours, le train entre dans un long tunnel, plongeant ainsi les voyageurs dans une obscurité totale pendant plusieurs secondes. Dans le noir complet, on entend alors dans le compartiment le bruit d'un gros baiser mouillé, suivi de celui d'une claque donnée à pleine volée. Sortis finalement du tunnel et de l'obscurité, le français et la jeune suédoise se retrouvent assis, comme si rien ne s'était passé, alors que l'anglais se frotte une joue toute endolorie et encore marquée d'une trace de main. Apparemment, c'était lui qui avait pris la baffe. La jeune suédoise songea :
- L'anglais a essayé de m'embrasser dans le noir, il s'est trompé et le français lui a retourné une claque.
L'anglais réfléchit :
- Ce cochon de français a dû essayer d'embrasser la fille, qui s'est trompée en pensant que c'était moi.
De son côté, le français gloussait :
- Au prochain tunnel, je refais le bruit du baiser et je donne une autre baffe à ce gros con d'anglais !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


Pays

Une dépêche est tombée ce matin, à Washington. Une tribu d'Afrique du sud affirme avoir réussi, à l'aide de moyens rudimentaires, à mettre des personnes en orbite. La NASA envoie donc des chercheurs enquêter :
- Alors comme ça, vous pouvez envoyer des gens en orbite ? Mais comment faites-vous ?
- C'est trrrès simple, répond le chef de la trrrribu afrrrrrrricaine. On va vous montrrrrrrez... On cherche un baobab, et à l'aide d'une corrrrrde on attache le haut du baobab à un pieu pour fairrrrrre une catapulte. Lorsqu'il est bien tendu, on place un afrrrricain dessus et on coupe la corrrrrde...
Une fois la catapulte prête, le chef coupe la corde et... Ziiimp....booooummm... L'africain s'écrase sur la tête. Une deuxième tentative avec un autre africain et... Ziiimp....Badabooooummm... L'africain se fracasse sur les fesses. Une troisième tentative et... Ziiimp.... Booooummm... Badabooooummm... L'africain se casse la gueule à plat ventre... Alors, le chef :
- Ben, je comprrrrends pas... D'habitude, ils tombent surr loorr bite !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Un homme perdu dans la forêt trouve la trace d'une maison, où il est accueilli par un vieux chinois.
- Je suis perdu, pouvez-vous m'héberger pour la nuit ?
- Bien sûr, mais à une condition : si vous touchez à un seul cheveu de ma fille, je vous infligerai les 3 pires supplices chinois connus.
- OK. En fait, au dîner, il s'aperçoit que la fille est superbe et qu'en plus, elle n'arrête pas de lui faire de l'oeil. Mais, se souvenant de l'avertissement du vieillard, il préfère s'abstenir de quoique ce soit. Cependant, au milieu de la nuit, il n'en peut plus, sort de sa chambre et rejoint la jeune fille pour une nuit de folie. Puis il retourne se coucher en faisant attention de ne pas faire de bruit. Le lendemain, il se réveille en sentant une pression sur sa poitrine. Ouvrant les yeux, il voit un énorme bloc de pierre posé sur son torse, avec un Post-it disant :
- 1er supplice chinois, grosse pierre posée sur poitrine.
Le mec, un peu déçu, se dit que si c'est ce que le vieux a pu trouver de mieux, ce n'est vraiment pas terrible. Il prend le bloc, marche jusqu'à la fenêtre et le balance par dessus bord. Il aperçoit alors un autre Post-it sur la pierre disant :
- 2ème supplice chinois, grosse pierre liée à testicule gauche.
Pris de panique, il voit le fil liant son testicule gauche à la pierre qui commence à se tendre. Décidant que quelques os cassés valent mieux que la castration, il saute par la fenêtre. Alors, en tombant vers le sol, il voit une pancarte posée par terre, où est écrit :
- 3ème supplice chinois, testicule droit lié au pied du lit.


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

C'est un Africain, un Français et un Belge qui travaillent ensemble sur un chantier. Au moment du repas, l'Africain dit :
- Oh non, c'est pas vrai, ma femme m'a encore fait du couscous ! Si demain, j'ai encore du couscous, je monte sur l'échafaudage et je saute !
Le lendemain, l'Africain a encore du couscous ; il monte donc sur l'échafaudage, saute et se tue. A l'enterrement, sa veuve éplorée :
- Je ne comprends pas, s'il m'avait dit qu'il n'aimait pas le couscous, je lui aurais préparé autre chose.
Sur le même chantier, le Français :
- Oh non, encore du bourguignon ! Si demain, ma femme me prépare encore du bourguignon, je monte sur l'échafaudage et je saute.
Le lendemain, ça ne loupe pas : le Français a encore du bourguignon. Il monte sur l'échafaudage, saute et se tue. A l'enterrement, sa veuve éplorée :
- Je ne comprends pas, s'il m'avait dit qu'il n'aimait pas le bourguignon, je lui aurais fait autre chose.
Reste alors le Belge :
- Encore des frites, une fois ! Si demain j'ai encore des frites, une fois, je monte sur l'échafaudage et je saute, une fois !
Le lendemain, le Belge a encore des frites, il monte sur l'échafaudage et se tue. A l'enterrement, sa veuve éplorée :
- Je ne comprends pas, il se préparait sa gamelle lui-même !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

C'est un belge qui se rend au USA. Une fois installé dans l'avion, il se dit qu'il va être embêté, il ne parle pas l'Anglais. Il s'adresse à l'hôtesse :
- Dites donc, Mademoiselle, je vais aux Etats-Unis mais je ne parle pas un mot d'Anglais.
- Ne vous inquiétez pas, Monsieur, pendant votre vol, vous pourrez apprendre l'Anglais, grâce au casque qui est à côté de vous. Pendant le vol, nous donnons des cours d'anglais.
- Ah bon ? Fabuleux ! Le belge met le casque et pendant tout le voyage, il ne bouge pas, ne mange pas, ne boit pas, ne va pas aux toilettes, rien. L'avion se pose et les passagers se dirigent vers la douane. Le belge arrive devant le douanier, qui lui dit :
- Hello Mister. Nothing to declare ? Et le belge répond :
- GGRRRRGGR, GGGGGRGGRRR…


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pays

Quelles sont les effigies d'une pièce belge ?
- D'un côté, une pince à épiler ! De l'autre, une gomme ! Pourquoi ?
- Parce qu'un côté ça est pile... Et l'autre ça est face.


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 3
Voir / Ajouter


Tout pourri

C'est un mec qui est en train de crever de soif dans le désert. Il marche en titubant dans les dunes, voyant sa dernière heure arriver. Survient un Arabe en chameau qui s'arrête à sa hauteur.
- Hé M'sio, tu m'achètes mes cravates, tri joulies cravates ?!
- Ce ne sont pas des cravates que je veux, c'est de l'eau ! Par pitié, de l'eau !
- Ah j'ai pas d'eau, M'sio, mais j'ai tri joulies cravates !
Et sur ce, le bédouin s'en va. Le mec arrive enfin en vue d'un grand hôtel, et ce n'est pas un mirage. Il se précipite au bar pour commander à boire, mais un type l'arrête au passage :
- Désolé, Monsieur, mais on n'entre pas ici sans cravate !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter



page 1 2 3 ...43 44 45 46 47 ...249 250 251 252
© Blagman.net 2003-2020
Accueil - Forums - Blog - Jeux - Livre d'or - Faire connaître le site - Contact - Mes messages privés
Raccourcis :
Alt + s : Poster un message une fois rédigé
Alt + h : Page d'accueil
Alt + m : Messages privés
Alt + f : Page des forums
Alt + a : Sujets actifs des forums
Alt + 1 : Dernier sujet actif
Alt + 2 : Avant dernier sujet actif
Alt + 3, Alt+4, Alt+5 : A vous de deviner ;-)

Mes liens préférés :
Vidberg - Amap Croqueurs de légumes - A boire et à Manger - Vie de merde - CamDev - TVNews -
Dernière mises à jour : 
  • Bidules : 27/09/2013
  • Blagues : 18/01/2019
  • Images : 01/02/2016
  • vdm : 03/02/2014
  • videos : 22/01/2015
testPage générée en 0,4970 s