le Caliblog ou un peu de ce que j'aime
 

calistemon
calistemon
Son blog


St Valentin

le 13/02/2009 à 11:27


Warning: getimagesize() [function.getimagesize]: Filename cannot be empty in C:\Inetpub\vhosts\blagman.net\httpdocs\blog\article.php on line 267


L'origine de la fête de la Saint-Valentin est assez mal connue. Il semblerait cependant qu'elle remonte à l'Antiquité.

Saint-Valentin, avant d'être saint, était un prêtre romain du nom de Valentin vivant sous le règne de l'Empereur Claude II (IIIème S.apr-JC). A cette époque, Rome était engagée dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. Claude II, également surnommé Claude le Cruel, ayant des difficultés à recruter des soldats pour rejoindre ses légions, décida d'interdire le mariage pensant que la raison pour laquelle les romains refusaient de combattre était leur attachement à leurs femmes et foyers respectifs. Malgré les ordres de l'Empereur, Saint-Valentin continua pourtant de célébrer des mariages. Lorsque Claude II apprit l'existence de ces mariages secrets, il fit emprisonner Valentin. C'est pendant son séjour en prison que Valentin fit la connaissance de la fille de son geôlier, une jeune fille aveugle à qui, dit-on, il redonna la vue et adressa une lettre, avant d'être décapité, signé " Ton Valentin ".

Ce n'est que plusieurs siècles après, une fois l'Empire romain déchu, qu'il fut canonisé en l'honneur de son sacrifice pour l'amour. Cette époque est en effet celle où une vaste entreprise de transformation des fêtes païennes en fêtes chrétiennes est menée par l'Eglise Catholique.

La Saint-Valentin fut ainsi instituée pour contrer une fête païenne (Lupercalia) à l'occasion du Jour de la fertilité, dédiée à Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers, et Junon, protectrice des femmes et du mariage romain.
En effet, cette fête était l'occasion de célébrer des rites de fécondité, dont le plus marquant était la course des Luperques, au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d'être fécondes et d'avoir une grossesse heureuse.
On dit aussi qu'à cette occasion, une sorte de loterie de l'amour était organisée qui consistait à tirer au hasard le nom des filles et des garçons inscrits de façon à former des couples pour le reste de l'année.

Une coutume de la Saint-Valentin pourrait aussi avoir son origine dans l'histoire de France. La tradition qui consiste à envoyer des vers ou des pommes à l'être aimé, disent certains historiens, remonterait, en effet, à Charles d'Orléans (1391-1465), qui fut fait prisonnier à la bataille d'Azincourt, en 1415, et, resta captif des Anglais un quart de siècle. Depuis la Tour de Londres, on dit que, le jour de la Saint-Valentin, il aurait adressé des lettres d'amour à Marie de Clèves, qu'il épousa à son retour.

Une autre origine de la Saint-Valentin, enfin, remonte au Moyen-Age. On dit en effet qu'à cette époque une croyance se répandit en France et en Angleterre selon laquelle la saison des amours chez les oiseaux débutait le 14 février et que, prenant exemple sur eux, les hommes trouvèrent ce jour propice à la déclaration amoureuse. C'est ainsi que depuis, à la Saint Valentin, chaque Valentin cherche sa Valentine pour mieux roucouler au printemps.

Mais c'est surtout au XVIIe siècle, que Valentine devient populaire. William Shakespeare, dans Hamlet, fait chanter Orphelia :

Bonjour ! c'est la Saint-Valentin.
Tous sont levés de grand matin.
Me voici, vierge, à votre fenêtre,
Pour être votre Valentine.
Alors, il se leva et mit ses habits,
Et ouvrit la porte de sa chambre ;
Et vierge elle y entra,
et puis jamais vierge elle n'en sortit.

Au Japon le 14 février est fêté

Le 14 février, la coutume au Japon est des plus surprenantes : les femmes offrent des chocolats aux hommes !

Le chocolat, acheté ou préparé maison, est destiné à l'homme aimé. S'il aime celle qui lui a offert le chocolat, il lui répond un mois plus tard, soit le 14 mars, en lui offrant des cookies. En absence de réponse, l'aimante doit alors se faire une raison.

Maintenant, la courtoisie veut qu'une femme offre en réalité du chocolat à tous les hommes qu'elle côtoie, en particulier les collègues de travail. Elle offre à ce moment-là du "giri choco", se traduisant littéralement par "chocolat obligatoire", c'est à dire du chocolat marché.
En revanche, elle réserve le "honmei choco", soit "chocolat authentique", au favori, comme vous l'aurez deviné.

En 1958, un directeur des ventes d'un fabricant de chocolats, la maison Morozoff, entend parler de la Saint-Valentin par une de ses connaissances en Europe. Il décide alors d'exploiter commercialement cette idée, en vendant le 14 février des chocolats s'accordant sur le thème de la Saint-Valentin,  aujourd'hui le chocolat est au centre du "white day" japonais. Ce jour là ce sont les femmes et uniquement elles qui offrent un présent aux hommes. Les présents en question sont essentiellement des boîtes de chocolats et dans une moindre mesure des biscuits. A noter que c'est dans les sociétés japonaises, un bon moyen de mesurer sa côte de popularité...

Ce succès n'est toutefois pas immédiat, et il faudra attendre vers 1975 pour que la fête devienne réellement populaire.                                                              De nos jours, on estime qu'à peu près la moitié des japonaises pratiquent la coutume. Elles y consacrent en moyenne 1000 ¥ (10 €), ce qui représente un chiffre d'affaire au niveau national de 60 milliards de yen, soit 600 millions d'euros environ.

Les hommes retourneront éventuellement les faveurs qui leurs ont été prodiguées un mois plus tard, le  14 mars.



Alors

Bonne St Valentin










 



 


 

Les commentaires

En fin de compte quelle que soit la bonne hypothèse c'est toujours une histoire d'amour. 
 

     fantomette - le 13/02/2009 à 10:09


Comme quoi, ils y a souvent beaucoup d'origine différentes pour les fêtes, comme on le voit pour les expressions.

Comme souvent, ça a été exploité commercialement, mais après c'est à chacun de voir s'il veut tomber dans les pièges mercantiles ou pas... De toutes façons, nous on a une autre raison de faire la fête

J'adore la dernière image !
 

     blagman - le 13/02/2009 à 11:10


Bien joli toutes ces histoires,mais je pense que c'est surtout une Féte commerciale.....dont je ne me souviens pas quand j'étais jeune,elle n'existait pas.Et pourtant,je ne suis pas née en 1415 !! 

Bonne Fète aux Amoureux 


 


     anna - le 13/02/2009 à 13:45


tu es née encore avant 1415 Roméo aime les antiquités
 

     calistemon - le 13/02/2009 à 13:47


......
 

     anna - le 13/02/2009 à 13:50


Toujours très intéressant Cali
 

     hohiba - le 15/02/2009 à 19:06



 
Merci Cali, je ne pensais vraiment pas que cela était si vieux. Comme Anna j'ai toujours pensais que c'était commercial.
     Yoyo - le 16/02/2009 à 15:25


Ajouter un commentaire

PseudoPour avoir accès à plus de fonctionnalités (smiley, police, notification de réponses...) dans votre commentaire, vous devez être inscrit
Commentaire
1+1=Test permettant de savoir si vous êtes un vilain robot ou pas.
© Blagman.net 2003-2016
Accueil - Forums - Blog - Jeux - Livre d'or - Faire connaître le site - Contact - Mes messages privés
Raccourcis :
Alt + s : Poster un message une fois rédigé
Alt + h : Page d'accueil
Alt + m : Messages privés
Alt + f : Page des forums
Alt + a : Sujets actifs des forums
Alt + 1 : Dernier sujet actif
Alt + 2 : Avant dernier sujet actif
Alt + 3, Alt+4, Alt+5 : A vous de deviner ;-)

Mes liens préférés :
Vidberg - Amap Croqueurs de légumes - A boire et à Manger - Vie de merde - CamDev - TVNews -
Dernière mises à jour : 
  • Bidules : 27/09/2013
  • Blagues : 12/05/2016
  • Images : 01/02/2016
  • vdm : 03/02/2014
  • videos : 22/01/2015
testPage générée en 0,5101 s