Les dernières

Chercher...

Excellent

Pactole...très précieux
Une vérité....
Imaginez que chaque matin, une banque vous ouvre un compte de 86400.-.
Simplement, il y a deux règles à respecter.
La première règle est que tout ce que vous n'avez pas dépensé dans la journée vous est enlevé le soir.
Vous ne pouvez pas tricher, ne pouvez pas virer cet argent sur autre compte, ne pouvez que le dépenser mais chaque matin au réveil, la banque vous rouvre un nouveau compte, avec à nouveau 86400.- pour la journée.
Deuxième règle :
la banque peut interrompre ce " jeu " sans préavis à n'importe quel moment elle peut vous dire que c'est fini, qu'elle ferme le compte et qu'il n'y en aura pas d'autre.
Que feriez-vous ?
A mon avis, vous dépenseriez chaque franc à vous faire plaisir, et à offrir quantité de cadeaux aux gens que vous aimez. Vous feriez en sorte d'utiliser chaque franc pour apporter du bonheur dans votre vie et dans celle de ceux qui vous entourent.
Cette banque magique, nous l'avons tous, c'est le temps !
Chaque matin, au réveil, nous sommes crédités de 86400 secondes de vie pour la journée, et lorsque nous nous endormons le soir, il n'y a pas de report. Ce qui n'a pas été vécu dans la journée est perdu, hier vient de passer.
Chaque matin, cette magie recommence. Nous jouons avec cette règle incontournable : la banque peut fermer notre compte à n'importe quel moment, sans aucun préavis ; à tout moment, la vie peut s'arrêter.
Alors qu'en faisons-nous de nos 86400 secondes quotidiennes ?
"La vie est courte, même pour ceux qui passent leur temps à la trouver longue" ... alors profitez-en !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pas bĂȘte

Les divisions...
Pendant un cour de mathématique.. Un professeur :
- Si j'ai trois pommes à diviser en sept parties égales, que dois-je faire??
Toto :
- De la compote monsieur !!


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


Excellent

Une déclaration !
Je vais te chercher
Jusqu'à te trouver
Alors je t'emmènerai
Au lit ...
Et lentement, je te ferai trembler
Transpirer avec profusion
Je te ferai gémir, et même rugir...
Tes tempes vont battre
Ta tête va exploser
Quand j'en aurai terminé
Je Partirai ...
À la prochaine !
Avec tout mon amour ...
Signé : la grippe


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Confession à retard
C'est un vieux monsieur qui va se confesser.
Il rentre dans le confessionnal et le curé commence :
- Allez-y mon fils. Confessez vos péchés...
- Eh bien voilà mon Père. Ce que j'ai à vous avouer n'est pas joli joli... Pendant la guerre de 39-45 j'ai reçu la visite dans la ferme d'une jeune fille juive qui voulait se cacher des Allemands. Alors je l'ai cachée dans mon grenier et comme ça, ils n'ont jamais pu la trouver.
- Mais c'est très bien ça ! C'est même un acte de résistance. Ce n'est pas un péché et ça pourrait même vous valoir une médaille...
- Mais je n'ai pas fini, mon Père... A l'époque, j'étais jeune plutôt viril si voyez ce que je veux dire.... Alors je lui ai dit qu'en échange de cette cachette que je lui offrais, elle devrait m'accorder ses faveurs... sexuellement parlant...
Le curé réfléchit une minute puis reprend :
- Eh bien, les temps étaient vraiment difficiles, et puis vous preniez vraiment un très gros risque en la cachant chez vous... Je suis sûr que Dieu dans son infinie sagesse et sa grande bonté saura reconnaître en vous l'âme charitable plutôt que le simple profiteur d'une situation dramatique...
- Oh merci mon Père. C'est un gros poids sur ma conscience que vous me retirez. Est-ce que je peux vous poser une autre question ?
- Mais bien sûr, mon fils.
- Est-ce que je dois lui dire maintenant que la guerre est terminée ?


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Grands classiques

Ressources Humaines
Dictionnaire à l'usage des Directeurs des Ressources Humaines
Rubrique : Evaluation et Performance
Moyen : pas trop intelligent.
Exceptionnellement bien qualifié : n'a commis aucune bourde majeure à ce jour.
Sociable : boit beaucoup.
Zélé : têtu.
Aucun reproche à lui faire : est dans mon collimateur.
Potentiel illimité : restera avec nous jusqu'à la retraite.
Esprit vif : a toujours une excuse valable pour ses erreurs.
Est fier de son travail : vaniteux.
Exploite chaque opportunité de progresser : paie l'apéro à ses supérieurs.
N'écoute pas les ordres : crois en savoir plus que ses supérieurs.
Sévère et discipliné : un vrai abruti.
Sait faire usage de tact lors de ses rapports avec ses supérieurs : sait quand il doit se taire.
Appréhende les problèmes difficiles avec logique : trouve toujours quelqu'un d'autre pour faire le travail.
Un analyste à l'esprit affûté : complètement confus.
Pas fait pour le bureau : n'a pas été à l'université.
S'exprime correctement : peut enchaîner deux phrases à la suite sans faute de grammaire.
Fait des heures supplémentaires au travail : vie de famille misérable.
Consciencieux et prudent : craintif.
Méticuleux, goût du détail prononcé : un chipoteur.
Démontre des qualités de leader : a une voix forte.
Fait preuve de bon jugement : chanceux.
Préserve une attitude professionnelle en toute occasion : snob.
Sens de l'humour très vif : connaît un max de blagues bien crades.
Très attaché aux principes : têtu.
S'entend extrêmement bien avec ses superieurs et ses subordonnés : un lâche.
Légèrement en dessous de la moyenne : stupide.
D'une grande valeur pour l'organisation : est toujours à l'heure au travail.
Est exceptionnellement loyal : personne d'autre ne veut de lui.
Concerné par le développement de la société : une vraie commère de bureau.
Demande un réajustement de la valeur de son travail : fainéant et réaliste.
Travailleur forcené : travaille surtout grossièrement.
Apprécie son travail : a besoin qu'on le fasse travailler plus.
Heureux : trop payé.
Bien organisé : fait trop de travail inutile.
Compétent : peut encore accomplir plus de travail avec l'aide d'un superviseur.
Demande conseil fréquemment auprès de son superviseur : une vraie épine dans le pied.
Ira loin : a un lien de parenté avec la direction.
Devrait aller loin : oui, s'il vous plaît, très loin.
Utilise son temps efficacement : regarde souvent sa montre.
Très créatif : trouve toujours 22 bonnes raisons de faire n'importe quoi sauf le travail qu'on lui a demandé.
Utilis


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


C'est vache...

Un homme se ballade dans la campagne, profitant du paysage et de la fraîcheur des premiers jours du printemps. Au cours de sa ballade, son attention est attirée par des appels provenant
d'une petite colline, et en avançant dans cette direction, l'homme se rend compte qu'il s'agit d'une petite fille qui semble être toute seule, au bord d'un ravin, et qui pleure.
Ayant peur que la petite fille ne tombe, l'homme se presse pour la rejoindre.
Une fois auprès d'elle, il lui demande:
- Qu'est-ce qu'il y a ma petite fille, tu es perdue?
La petite fille fait 'non' de la tête et continue à pleurer.
- As-tu perdu ton chien?
La petite fille fait 'non' à nouveau et pleure de plus belle. L'homme s'énerve un peu de ne pas être mieux renseigné par la petite fille et il lui demande:
- Est-ce que tu sais où sont tes parents?
A ce moment, la petite fille hurle de détresse et montre le bas du ravin avec son doigt.
L'homme regarde dans le fond du ravin et voit une voiture calcinée...
Alors il se retourne vers la petite fille et dit:
- Oh mon Dieu, on peut dire que ce n'est vraiment pas ton jour de chance!
Et il commence à déboucler sa ceinture...


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Une petite fille :
- Dis Maman ça s'écrit comment bite avec un T ou deux T ??
- Mets en trois c'est jamais assez long !!!
 
Une jeune fille vient de passer un semestre complet dans un pensionnat pour jeunes filles, réputé très strict.
C'est les vacances et la mère et la fille profitent de ces retrouvailles pour papoter.
- Maman, il faut que je te parle. Je ne suis plus vierge!
- Je ne suis pas surprise tu sais. Je me doutais que cela allait arriver tôt ou tard. J'espère simplement que ça a été une expérience très romantique...
- Oh oui maman! Les huit premières fois, c'était formidable. Il n'y a qu'à partir de la neuvième que ça a commencé à faire un peu mal.


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

Si un jour on te reproche que ton travail n'est pas un travail de professionnel, dis-toi bien que:
des amateurs ont construit l'arche de No? et des professionnels le Titanic.
? Bibougne


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Animaux

Un travail saisonnier
Le Docteur Ross exerçait sa profession de vétérinaire dans une petite ville touristique du Maine. Il était connu pour être un pince-sans-rire.
Un beau jour en plein mois d'août, on lui amène un chien qui avait eu la mauvaise idée de se battre avec un porc-épic. Après une heure de décorticage, d'extirpage d'aiguilles, de parage de plaies et autres sutures cutanées, il rend le chien à ses propriétaires en présentant la note, 1599 francs.
- MILLE CINQ CENT QUATRE VINGT DIX NEUF FRANCS!? Mais c'est carrément de l'arnaque! Ma parole, vous prenez les touristes qui viennent chez vous en été pour des gogos? Qu'est-ce que vous faites alors en hiver?
Et le véto lui répond très sérieusement:
- On fait l'élevage de porcs-épics, Madame.


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


MĂ©tiers fatiguants

L'avenir de Toto est déjà tout tracé
L'institutrice demande à ses élèves la profession qu'ils souhaitent exercer plus tard.?
Toto s'excite sur sa chaise:
- Moi, m'dame, plus tard, je veux être médecin!
- Ah oui? Et pourquoi Toto ?
- Parce que c'est la seule profession où on peut dire à une femme de retirer tous ses vêtements et de demander ensuite à son mari de payer pour ça?


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


C'est vache...

- Maman, maman, je n'arrive pas à boire, le bol est trop profond!
- Tais toi, sinon je tire la chasse.


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


Tout pourri

C'est un miracle !!!!
Un groupe de nonnes revient au couvent après un pèlerinage à Lourdes. Sœur Marcelle les interpelle alors qu'elles regagnent leurs chambres et, apercevant leurs lourds bagages, interroge :
- Avez-vous ramené quelque chose ?
L'une des nonnes ouvre sa valise qui contient plusieurs petites bouteilles et explique :
- J'ai rempli ces flacons d'eau miraculeuse pour en faire profiter tous les malades que nous côtoyons...
Sœur Marcelle examine les bouteilles, en débouche une, la renifle et s'écrie :
- Mais, c'est de la vodka !
Et la nonne :
- C'est un miracle ! Un miracle !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


AdultĂšre

Confiance
Rudy Schmurf, le patron des transports Schmurf, entretient une relation passionnée avec sa secrétaire et il profite de ce que sa femme soit partie en voyage pour quelques jours pour ramener son employée à la maison dans le but de passer un bon moment.
Le patron rassure sa secrétaire qui est plutôt inquiète de faire ça dans la maison même de son patron :
- Ne t'inquiète pas chérie. Ma femme ne rentrera pas avant plusieurs jours. Elle est partie en voyage en Suède. Le voyage est payé par le représentant de chez Volvo.
Une chose en entraînant une autre, et la secrétaire se retrouve, nue, dans la salle de bains.
Elle cherche désespérément ses contraceptifs...
- Patron, je ne trouve pas mes pilules. Ce sont des micro-dosées et je ne veux pas prendre de risque !
- Bah, ce n'est pas grave, va. Tu vas prendre le diaphragme de ma femme, voilà tout…
Et Rudy se met à chercher le diaphragme partout dans la salle de bains. Au bout d'une demi-heure de recherches infructueuses, il lâche dépité :
- Quelle salope ! Elle l'a emmené avec elle ! J'ai toujours su qu'elle ne me faisait pas confiance…


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

Bible
R?cemment une c?l?bre animatrice radio ?tats-unienne fit remarquer que l'homosexualit? est une perversion. Elle affirma :
- C'est ce que dit la Bible dans le livre du L?vitique, chapitre 18, verset 22: "Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination". C'est clair, non ? La Bible le dit. Un point c'est tout !

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :
-Merci de mettre autant de ferveur ? ?duquer les gens ? la Loi de Dieu. J'apprends beaucoup ? l'?coute de votre programme et j'essaie d'en faire profiter tout le monde. Mais j'aurais besoin de conseils quant ? d'autres lois bibliques.
Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c'est indiqu? dans le livre de l'Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ? Le L?vitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux poss?der des esclaves, hommes ou femmes, ? condition qu'ils soient achet?s dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m'?clairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas poss?der des esclaves canadiens ?
Je sais que je ne suis autoris? ? toucher aucune femme durant sa p?riode menstruelle, comme l'ordonne le L?vitique, chapitre 18, verset 19. Comment puis-je savoir si elles le sont ou non ? J'ai essay? de le leur demander, mais de nombreuses femmes sont r?serv?es ou se sentent offens?es.
J'ai un voisin qui tient ? travailler le samedi. L'Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu'il doit ?tre condamn? ? mort. Je suis oblig? de le tuer moi-m?me ? Pourriez-vous me soulager de cette question g?nante d'une quelconque mani?re ?
Autre chose : le L?vitique, chapitre 21, verset 18, dit qu'on ne peut pas s'approcher de l'autel de Dieu si on a des probl?mes de vue. J'ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuit? visuelle doit-elle ?tre de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence ? la baisse ? Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le L?vitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture diff?rents dans le m?me champ, de m?me que sa femme qui porte des v?tements faits de diff?rents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journ?es ? m?dire et ? blasph?mer. Est-il n?cessaire d'aller jusqu'au bout de la proc?dure embarrassante de r?unir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le L?vitique, chapitre 24, verset 10 ? 16 ?
On ne pourrait pas plut?t les br?ler vifs au cours d'une r?union familiale priv?e, comme ?a se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu'il est indiqu? dans le livre sacr?, chapitre 20, verset 14 ?
Je me confie pleinement ? votre aide. Merci de nous rappeler que la parole de Dieu est ?ternelle et immuable. Un point c'est tout."
? Jayce


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


AdultĂšre

Déformation professionnelle
Un agent de change rentre chez lui à l'improviste et trouve sa femme au lit avec Robert Hue!
N'en croyant pas ses yeux, il bredouille:
- Hé mais enfin, qu'est-ce qui se passe ici?
Et sa femme lui répond:
- Hé ben tu vois, ça devait arriver, j'ai été introduite au nouveau Marchais !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter



page 1 2 3 ...14 15 16 17
© Blagman.net 2003-2022
Accueil - Forums - Blog - Jeux - Livre d'or - Faire connaître le site - Contact - Mes messages privés
Raccourcis :
Alt + s : Poster un message une fois rédigé
Alt + h : Page d'accueil
Alt + m : Messages privés
Alt + f : Page des forums
Alt + a : Sujets actifs des forums
Alt + 1 : Dernier sujet actif
Alt + 2 : Avant dernier sujet actif
Alt + 3, Alt+4, Alt+5 : A vous de deviner ;-)

Mes liens préférés :

Dernière mises à jour : 
  • Bidules : 27/09/2013
  • Blagues : 28/07/2022
  • Images : 01/02/2016
  • vdm : 03/02/2014
  • videos : 22/01/2015
testPage générée en 0,3656 s