Les dernières

Chercher...

Cul

Une petite fille et sa maman sont sur la plage... et un monsieur arrive en maillot de bain. La petite demande à sa maman,
- Qu'est ce qu'il a le monsieur dans son maillot ?
- son portefeuille
- Et ben, depuis qu'il te regarde qu'est-ce qu'il fait comme économies...


Noter cette blague:

Moyenne : 2.5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pas bête

Chère maman, cher papa,
Ca fait maintenant trois mois que je suis partie pour la fac.
J'ai pris beaucoup de retard pour vous écrire, et je suis désolée de vous avoir négligés. Maintenant, je vais vous mettre au courant. Mais avant de lire la suite, asseyez-vous. Vous ne continuez pas tant que vous n'êtes pas assis, hein?
Je vais plutôt bien maintenant. La fracture et le traumatisme crânien que j'ai eus en sautant par la fenêtre du dortoir en feu, peu après mon arrivée, sont maintenant presque guéris. Je n'ai passé que deux semaines à l'hôpital, et ma vue est redevenue presque normale. En plus, ces affreuses migraines ne m'arrivent plus qu'une fois par semaine au maximum.
Heureusement, le pompiste de la station service du coin avait tout vu. C'est lui qui a prévenu les pompiers et appelé l'ambulance. Il est aussi venu me voir à l'hôpital, et comme je ne savais pas où aller avec le dortoir réduit en cendres, il a eu la gentillesse de me proposer d'habiter chez lui.
En fait, c'est juste une chambre en sous-sol, mais c'est plutôt mignon. C'est un garçon adorable, et nous sommes tombés follement amoureux. On veut se marier. On n'a pas encore choisi la date, mais ce sera avant que ma grossesse commence à se voir.
Eh oui, chers parents, je suis enceinte. Je sais à quel point vous avez hâte de devenir grands-parents, et je suis certaine que vous accueillerez le bébé avec tout l'amour et les tendres soins que vous m'avez témoignés quand j'étais petite. La seule chose qui retarde notre union, c'est la petite infection qu'a mon fiancé, et qui nous empêche de passer les analyses prénuptiales. Moi aussi, bêtement, je l'ai attrapée, mais tout ça va vite disparaître avec les injections de pénicilline que je me fais chaque jour.
Je sais que vous l'accueillerez à bras ouverts dans notre famille. Il est très gentil, et même s'il n'a pas fait beaucoup d'études, il a beaucoup d'ambition.
Bien qu'il ne soit pas de la même race ni de la même religion que nous, je connais votre tolérance toujours réaffirmée, et je suis certaine que vous n'attacherez aucune importance au fait que sa peau soit un peu plus foncée que la nôtre. Je suis sûre que vous l'aimerez autant que moi. Ses parents sont eux aussi des gens très bien : il paraît que son père est un célèbre mercenaire dans le village d'Afrique d'où il est originaire.
Maintenant que je vous ai mis au courant, il faut que vous sachiez qu'il n'y a pas eu d'incendie du dortoir. Je n'ai ni traumatisme ni fracture du crâne, je ne suis pas allé à l'hôpital, je ne suis pas enceinte, ni même fiancée, je n'ai pas la syphilis et il n'y a pas d'homme bronzé dans ma vie.
C'est juste que j'ai eu un 3/20 en histoire et un 1/20 en sciences, et j'ai voulu vous aider à relativiser les choses.
Je vous embrasse bien fort.


Noter cette blague:

Moyenne : 3
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Crade

A quoi reconnaît-on une petite fille qui jouit?
C'est quand elle a le bassin qui craque!
© Denis


Noter cette blague:

Moyenne : 4.22
OK
Commentaires : 9
Voir / Ajouter


Crade

Un bon petit plat !
Un chef de renom prend le train pour partir en vacances. Comme il dispose d'une petite heure avant le départ, il s'arrête au buffet de la gare et commande le plat du jour.
Rapide, le serveur lui amène immédiatement un steack-purée superbement présenté.
Le chef qui a obtenu trois étoiles au guide Michelin est très surpris par l'apparence de l'assiette. Il félicite chaleureusement le serveur :
- Permettez-moi de vous féliciter pour la présentation de vos plats. Et je m'y connais, je suis du métier.
- Ah bon ?
Un rien vaniteux, le client poursuit :
- Si tous les buffets de gare pouvaient être aussi soucieux de l'apparence des mets qu'ils servent, des établissements "trois étoiles" comme le mien n'auraient plus de raison d'exister. Et dites-moi, un petit truc entre confrères ; comment réussissez-vous à faire d'aussi jolis dessins sur le beurre ?
- Avec mon peigne, pourquoi ?


Noter cette blague:

Moyenne : 4
OK
Commentaires : 1
Voir / Ajouter


C'est vache...

Un type, très en colère, confie à un de ses amis:
- Je n'en reviens pas! Figure-toi que j'ai écrit à la faculté de médecine pour dire que je léguais mon cerveau après ma mort... et sais-tu ce qu'ils m'ont répondu?
- Ben... non!
- Ils m'ont répondu que même les petits dons sont acceptés avec reconnaissance!


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Charaputistes !
Le lendemain d'un meeting d'aviation, en classe de CM2, l'institutrice pose des questions aux élèves.
- Alors les enfants... A quoi avez-vous pensé en voyant descendre les parachutistes ?...
Émile, un bon élève, répond :
- Je pensais à des grands champignons, mademoiselle ...
- Très bien
Louis, un autre bon élève, poursuit :
- Moi, je pensais à de grands parapluies tout blancs...
- Bravo.
Puis l'institutrice s'adresse au petit Maxime qui somnole près du radiateur au fond de la classe :
- Et toi Maxime, à quoi pensais-tu en voyant descendre les parachutistes ?
- Moi ??? A une fille à poil !!!
- Mais je ne vois pas le rapport !!!
- ... Moi non plus... Mais je ne pense qu'à ça?


Noter cette blague:

Moyenne : 2.5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Tout pourri

Quand l'enfant paraît...
Les progrès de la médecine ont permis à cette femme de 85 ans de donner naissance à un enfant. Toute la famille de la jeune mère se réunit à son domicile pour fêter l'évènement.
Enthousiastes, ceux qui arrivent les premiers demandent :
- On peut voir l'enfant ?
Et la mère répond :
- Pas encore... Attendez un peu...
Un autre groupe se présente à la porte avec des gerbes de fleurs et réclame :
- On peut voir le bébé ?
La mère répond :
- Pas encore... Soyez patient...
Lorsqu'un troisième groupe de visiteurs débarque à son tour, on commence à se sentir à l'étroit dans le petit appartement. L'une des personnes s'adresse alors à la mère :
- Mais enfin, quand va-t-on pouvoir voir ton bébé ???
- Vous le verrez quand il pleurera...
- Mais pourquoi pas avant ?
Et la jeune (vieille) mère de répondre:
- Parce que j'ai complètement oublié où je l'ai mis...


Noter cette blague:

Moyenne : 5.5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Animaux

Un travail saisonnier
Le Docteur Ross exerçait sa profession de vétérinaire dans une petite ville touristique du Maine. Il était connu pour être un pince-sans-rire.
Un beau jour en plein mois d'août, on lui amène un chien qui avait eu la mauvaise idée de se battre avec un porc-épic. Après une heure de décorticage, d'extirpage d'aiguilles, de parage de plaies et autres sutures cutanées, il rend le chien à ses propriétaires en présentant la note, 1599 francs.
- MILLE CINQ CENT QUATRE VINGT DIX NEUF FRANCS!? Mais c'est carrément de l'arnaque! Ma parole, vous prenez les touristes qui viennent chez vous en été pour des gogos? Qu'est-ce que vous faites alors en hiver?
Et le véto lui répond très sérieusement:
- On fait l'élevage de porcs-épics, Madame.


Noter cette blague:

Moyenne : 4
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

Comment vous appelez-vous ?
Dans une grande entreprise, le directeur reçoit un nouvel embauché :
- Comment vous appelez-vous, mon garçon ?
- Thomas, et vous ?
Le directeur, furieux, s'écrie :
- Mon petit bonhomme, je ne sais pas d'où vous arrivez, mais sachez que dans mon entreprise, les gens s'appellent par leur nom ! Si vous vous appelez Thomas Tartenpion, je vous appellerai "Tartenpion", mais pas Thomas. Me suis-je bien fait comprendre ?
- Oui monsieur.
- Alors, c'est quoi votre nom de famille ?
- Mon nom est Monchéri.
- Très bien, Thomas, au travail.


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


C'est vache...

C'est de la dynamite !!!!
Un culturiste emmène une fille dans sa chambre et commence à se déshabiller.
A chaque fois qu'il enlève un vêtement, il montre un de ses muscles en disant :
- Tu vois, çà, c'est de la dynamite ! Ces pectoraux, de la dynamite ; ces biceps, de la dynamite ; ces dorsaux, de la dynamite ; ces cuisses...
- Dis donc, demande la fille, c'est pas dangereux toute cette dynamite avec une aussi petite mèche ?


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Tout pourri

Sur une petite île perdue au milieu de l'océan, un homme barbu agite désespérément les bras en direction d'un bateau. Sur le pont, un passager demande au capitaine :
- Qui est-ce... ?
- Aucune idée. On passe tous les ans devant son île, et à chaque fois ça le rend fou.


Noter cette blague:

Moyenne : 5.33
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Animaux

Au violon !
Le petit Benjamin essayait d'apprendre le violon dans la salle de séjour tandis que son père essayait lui de lire dans le fauteuil.
Le chien de la maison était couché sur le tapis et lorsque les vibrations hurlantes du violon atteignirent ses oreilles, il se mit à "faire le loup".
Le père écouta le concert du chien et de Benjamin au violon tant qu'il le put... Jusqu'à ce qu'il craque: Se levant d'un bond et faisant claquer son journal sur la table, il cria :
- Bon sang Benjamin ! Est-ce que tu ne peux pas jouer un air que le chien ne connaît pas ???


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


De l'autre côté

S'envoyer en l'air...
Deux homos sont dans un avion pendant un vol de nuit.
Le premier dit à son ami :
- Tu me fais un petit câlin ?
- Tu es fou, on va nous entendre...
L'autre se redresse et demande :
- Quelqu'un a du feu ?
Il se rassoit et fait à son ami :
- Pas de réponse... Tu vois, tout le monde dort. Allez, fais moi un petit câlin...
- Non, je te dis que l'on va nous entendre...
Alors l'autre recommence :
- Quelqu'un a du feu ?
Pas un bruit dans l'avion...
Du coup, les gars s'enfouraillent toute la nuit.
Le lendemain matin, à l'arrivée de l'escale, le steward est sur la passerelle pour dire au revoir aux passagers, quand arrive un monsieur, les yeux exorbités, la joue enflée toute mauve, des cernes... Le steward lui demande :
- Ca n'a pas l'air d'aller très fort ?
- M'en parlez pas j'ai une rage de dents terrible, je n'ai pas fermé l'œil de la nuit...
- Mais il fallait nous appeler ! Nous sommes là pour ça... Je vous aurait donné un calmant...
- Je n'ai pas osé... Il y a un mec qui a demandé deux fois du feu, il s'est fait enculer toute la nuit?


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

Eywiller, charmant petit village alsacien...
Dans le charmant petit village alsacien de Eywiller (45,6% des suffrages pour Le Pen lors de la dernière élection présidentielle), c'est le jour de la rentrée des classes.
Dans le classe de CM1, on accueille un petit nouveau : Ahmed dont les parents viennent de s'installer juste à côté de la mairie. Ahmed est le fils d'un brillant ingénieur en informatique algérien recruté à grands frais par une société de hautes technologies de Strasbourg.
L'instituteur :
- Bonjour les enfants. J'espère que vous avez tous passé de bonnes vacances. Je vous présente votre nouveau camarade Ahmed. j'espère que vous lui réserverez un accueil digne de la tradition alsacienne.
Et il poursuit :
- Nous allons commencer cette nouvelle année par un petit peu d'histoire de France. Alors les
enfants, savez-vous qui a dit "De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace!", hein ?
Pas un enfant ne bronche. On entendrait une mouche voler.
Voyant que personne ne lève la main, le petit Ahmed ose sa première intervention :
- Je crois que c'est Danton, monsieur, pendant la Révolution Française...
L'instituteur surpris :
- Très bien Ahmed, c'est tout à fait ça ! Et maintenant, qui peut me dire qui a dit "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes!" ???
Cette fois encore, Ahmed est le seul à lever la main :
- C'est Mirabeau, m'nsieur, encore pendant la Révolution Française...
- Bravo Ahmed !
Et en s'adressant au reste de la classe :
- Vous devriez avoir honte. Votre camarade Ahmed n'est en France que depuis un mois et il en sait déjà largement plus que vous sur l'histoire de notre pays... Bon, sortez vos cahiers d'histoire.
Et, alors qu'il vient de se retourner pour écrire la date du jour au tableau, l'instituteur entend :
- Putain d'arabes de merde !
Faisant volte-face, l'instituer apostrophe ses élèves :
- Quel est le sombre idiot qui a dit ça ???
Encore une fois, Ahmed lève la main :
- C'est Jean-Marie Le Pen, monsieur, dans National Hebdo l'année dernière...


Noter cette blague:

Moyenne : 5
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Avec le temps....
C'est l'histoire d'un couple âgé qui était étendu dans leur lit un soir...
Le mari allait s'endormir, mais l'épouse se sentait plutôt romantique et avait d'autres intentions...
- Tu avais l'habitude de me tenir la main quand nous étions plus jeunes...
Le mari prit sa main dans la sienne, mais ne voulait que s'endormir...
- Et de plus, tu avais l'habitude de m'embrasser...
Un peu irrité, il s'approcha et lui donna un petit bisou sur la joue et se retourna pour se rendormir.
Un peu plus tard, elle lui dit:
- Et parfois tu aimais bien me mordiller dans le cou...
Soudainement, le mari repoussa les couvertures et se leva précipitamment...
Surprise, elle lui demanda ou il allait ?
- Chercher mes dents?


Noter cette blague:

Moyenne : 1.67
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter



page 1 2 3 ...72 73 74 75 76
© Blagman.net 2003-2017
Accueil - Forums - Blog - Jeux - Livre d'or - Faire connaître le site - Contact - Mes messages privés
Raccourcis :
Alt + s : Poster un message une fois rédigé
Alt + h : Page d'accueil
Alt + m : Messages privés
Alt + f : Page des forums
Alt + a : Sujets actifs des forums
Alt + 1 : Dernier sujet actif
Alt + 2 : Avant dernier sujet actif
Alt + 3, Alt+4, Alt+5 : A vous de deviner ;-)

Mes liens préférés :
Vidberg - Amap Croqueurs de légumes - A boire et à Manger - Vie de merde - CamDev - TVNews -
Dernière mises à jour : 
  • Bidules : 27/09/2013
  • Blagues : 12/05/2016
  • Images : 01/02/2016
  • vdm : 03/02/2014
  • videos : 22/01/2015
testPage générée en 0,2355 s