Les dernières

Chercher...

Tout pourri

Elections
Il y a quelques jours, juste avant les élections européennes, un journaliste aborde des passants dans la rue pour leur demander leur avis sur les candidats en lice.
Un premier passant fait :
- Non, je ne vais pas me déplacer pour aller voter.
- Pourquoi ?
- Parce que je ne connais aucun des candidats !
Le journalise s'adresse alors à un autre passant qui s'était arrêté pour écouter.
- Et vous ?
- Moi ? Eh bien moi non plus je ne vais pas aller voter...
- Ah bon ? Alors vous aussi, vous ne connaissez pas les candidats ?
- Ah non, moi, c'est parce que je les connais trop bien?


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Pas bête

Premier jour d'école dans une classe américaine. L'institutrice présente à la classe un nouvel élève, Sakiro Suzuki (le fils du boss de Sony). L'heure commence.
L'institutrice:
- Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture américaine. Qui a dit: DONNEZ-MOI LA LIBERTÉ OU LA MORT ?"
Pas un murmure dans la salle.
Suzuki lève la main:
- Patrick Henry, 1775, à Philadelphia.
- Très bien Suzuki !
- Et qui a dit: "L'ETAT EST LE PEUPLE, LE PEUPLE NE PEUT PAS SOMBRER" ?
- Abraham Lincoln, 1863 à Washington, répond Suzuki L'institutrice regarde les élève et dit :
- Honte à vous ! Suzuki est Japonais et il connaît l'histoire américaine mieux que vous !
On entend alors une petite voix au fond de la classe:
- Allez tous vous faire f..., c...... de Japonais !
- Qui a dit ça ? S'insurge l'institutrice Suzuki lève la main et sans attendre, dit:
- Général Mc Arthur, 1942, au Canal de Panama et Lee Iacocca, 1982, lors de l'assemblée générale de General Motors
Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :
- y'm'fait vomir...
L'institutrice de hurler:
- Qui a dit ça ?
Et Suzuki:
- George Bush Senior au premier Ministre Tanaka pendant un dîner officiel à Tokyo en 1991.
Un des élèves se lève alors et crie
- pomp'moi l'gland !!
Et Suzuki, sans ciller:
- Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997 dans la salle ovale de la Maison Blanche à Washington.
Un autre élève lui hurle alors:
- Suzuki, espèce de merde !
Et Suzuki:
- Valentino Rossi, lors du Grand Prix de Moto en Afrique du Sud en 2002.
La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît:
- MERDE, j'ai encore jamais vu un bordel pareil !
Et Suzuki:
- Chirac, après s'être vu remettre les comptes de la Sécu par le premier ministre Raffarin.
© Jayce


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

Hergé était un petit farceur...
Vous connaissez tous l'utilisation des préfixes pour indiquer les puissances de 10 multiples de 3 : kilo, etc.
Pour ceux qui ne connaissent pas : 1 kilomètre = 1000 mètres = 10 puissance 3 mètres
Or le juron favori du capitaine Haddock est "mille milliards de mille sabords", soit 10 puissance 15 sabords. Le préfixe correspondant à 10 puissance 15 est "péta"
Donc "mille milliards de mille sabords" équivaut à "péta sabords" (CQFD)
© Jayce


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Informatique

L'homme id?al
Lors de la r?union de famille dominicale, St?phanie, la petite derni?re ? qui on reproche de ne pas encore avoir de fianc? est en train d'exposer son id?e de l'homme parfait aux autres membres de la famille.
- L'homme avec qui je ferais ma vie devra ?tre brillant en soci?t?. Il devra ?tre musicien, savoir faire preuve d'humour, raconter des blagues, chanter, divertir, savoir se connecter sur blagman.net, etc... Et surtout rester ? la maison tous les soirs !
Alors la grand-m?re sort de son demi-sommeil, soul?ve une paupi?re et lui conseille :
- Ma fille, si c'est ?a que tu veux, t'as pas besoin d'un homme. Ach?te-toi un ordinateur?


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Tout pourri

Pourquoi les martiens ne renversent-ils jamais de café sur la table ?
Parce qu'ils ont des soucoupes !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


De l'autre côté

L'amour avec un top goy
Simon Golsdtein et David Birnbaum, deux amis d'enfance, se retrouvent au salon du prêt-à-porter.
- Simon, comment ça va mon ami? Depuis le temps!
- Pas mal et toi ?
- Oh moi... Ça allait bien jusqu'à maintenant... Mais alors, la semaine dernière, ça a été le bouquet. Tu ne peux pas savoir les malheurs qui me sont tombés dessus!
- Qu'est-ce qui t'est arrivé ?
L'autre répond avec force gémissements:
- Ma femme et moi sommes allés en Floride en vacances. Il a plu pendant sept jours et sept nuits. Un comble! Du coup, ma femme est sortie et a dépensé des milliers de dollars sur la carte de crédit. Je suis revenu à Paris et j'ai découvert que mon comptable de beau-frère, ce rat, m'avait arnaqué pour des millions. Et ce n'est pas tout! Le top du top, ça a été quand je suis rentré à l'usine lundi matin: j'ai trouvé mon fils en train de prendre en levrette mon mannequin vedette sur mon bureau!
- Bah, que ton fils ait forniqué avec ton mannequin vedette, ce n'est pas si grave que ça.
- Un peu que si! Je fabrique des vêtements pour homme!


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Brunes & Blondes

Quelle est le point commun entre les alpinistes et les hommes qui épousent des blondes?
Ils n'ont pas peur du vide


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Excellent

LE BON SAMARITAIN...
Hiver 2005. De la neige partout et un bon -15°C. Sylvain prenait un chocolat chaud avec son pote Rémy en attendant de prendre son service sur le bus de la ligne 70.
Rémy :
- Alors ? Quoi de neuf mon gars ?
- Oh, y a un truc pas banal qui m'est arrivé la semaine dernière: j'ai reçu les félicitations du maire et une prime de la direction !
- Waow, purée. Et qu'est-ce que t'as fait pour mériter ça ?
- Eh bien, Mardi dernier, juste après ma première tournée de la journée, un clochard complètement bourré est monté dans mon bus et il s'est endormi sur une banquette. Comme personne ne voulait, ou plutôt ne pouvait, s'asseoir à moins de 3 mètres de lui, j'ai profité d'un arrêt où tout le monde était descendu pour prendre le poivrot par le col et le balancer sur le trottoir.
- Quoi ? Tu veux dire que le maire t'a félicité pour avoir jeté un pauvre SDF. dans la neige et le froid ?
- Non, non !!! Au tour suivant, j'ai vu que mon clochard était toujours allongé sur la neige, là où je l'avais laissé, et comme j'avais peur qu'il meure sur place, j'ai essayé de le déplacé mais j'ai glissé et je me suis retrouvé avec lui dans mon bus... Et là, quelqu'un a cru que j'essayé de sauver le gars et il a passé un coup de fil aux journalistes?


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter


Cul

Culotte ou poils ?
Un Dimanche après-midi comme les autres. Deux papis prennent le soleil, assis sur un banc du jardin public, devisant tranquillement de tout et de rien, parlant politique et donnant du pain aux pigeons.
Une jolie jeune fille vient s'asseoir sur le banc en face d'eux. Les deux papis, toujours verts, braquent immédiatement leur regard vers l'entrejambe de la jeune fille qu'une mini-jupe version "ras-la-touffe" ne cache pas vraiment.
- Je ne vois pas bien d'ici... Tu penses que c'est sa culotte qu'on voit ou ses poils ?
- Je te parie que ce sont ses poils ! C'est le genre de fille à ne pas porter de culotte. Je te parie qu'elle est chaude, chaude, chaude... T'as vu comme sa jupe est courte !
Ils en sont là depuis dix minutes à ne pas pouvoir trancher la question, lorsqu'un petit gamin passe près d'eux, son ballon à la main.
- Hé petit ! Ca t'intéresse de gagner dix euros ?
- Ben oui monsieur ! Mais ma maman m'a dit de ne pas accepter de trucs de la part de vieux messieurs qui...
- Ola gamin !!! Ca n'a rien avec ça ! Mon copain et moi, on a fait un pari sur la demoiselle que tu vois là-bas. Tu vas t'approcher d'elle, et tu vas envoyer ton ballon dans ses jambes. En allant le rechercher, tu lèveras les yeux et tu regarderas si tu vois des poils ou bien une culotte. Moi je parie qu'elle a une culotte et si j'ai tort, je te donnerai dix euros. Mon copain pense que ce sont ses poils qu'on aperçoit d'ici, et il te donnera dix euros il a tort. D'accord ?
- Là, OK !
Le gamin fait ce qui était convenu, et une minute plus tard, il revient voir les vieux en rigolant :
- Vous me devez dix francs tous les deux !
- Pourquoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Ce que vous voyez d'ici, ce n'est ni sa culotte, ni ses poils: ce sont des mouches !


Noter cette blague:

Moyenne : 0
OK
Commentaires : 0
Voir / Ajouter



page 1 2 3 ...168 169 170 171
© Blagman.net 2003-2020
Accueil - Forums - Blog - Jeux - Livre d'or - Faire connaître le site - Contact - Mes messages privés
Raccourcis :
Alt + s : Poster un message une fois rédigé
Alt + h : Page d'accueil
Alt + m : Messages privés
Alt + f : Page des forums
Alt + a : Sujets actifs des forums
Alt + 1 : Dernier sujet actif
Alt + 2 : Avant dernier sujet actif
Alt + 3, Alt+4, Alt+5 : A vous de deviner ;-)

Mes liens préférés :
Vidberg - Amap Croqueurs de légumes - A boire et à Manger - Vie de merde - CamDev - TVNews -
Dernière mises à jour : 
  • Bidules : 27/09/2013
  • Blagues : 18/01/2019
  • Images : 01/02/2016
  • vdm : 03/02/2014
  • videos : 22/01/2015
testPage générée en 0,5123 s